CNLS campagne

Statistique COVID-19 en temps réel au Sénégal et dans le monde

73,706
Cas confirmés
Updated on 23 September 2021 14h02
70,968
Guéris
Updated on 23 September 2021 14h02
1,853
Décédés
Updated on 23 September 2021 14h02
885
Sous traitements
Updated on 23 September 2021 14h02
Monde
230,982,390
Cas confirmés
Updated on 23 September 2021 14h02
Monde
205,969,455
Guéris
Updated on 23 September 2021 14h02
Monde
4,734,891
Décédés
Updated on 23 September 2021 14h02
Monde
20,278,044
Sous traitement
Updated on 23 September 2021 14h02

GREVE DE 48 HEURES DECLENCHEE PAR LE SYNDICAT DES MEDECINS – LES HOPITAUX DALAL JAMM ET ROI BAUDOUIN PARALYSES

Suite à l’incendie du service de néonatologie de l’hôpital Maguette Lo de Linguère causant des pertes de vie humaines avec ses relents judiciaires,  le mot d’ordre de grève de 48 heures décrété par le Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) a paralysé  les structures sanitaires du pays. Les hôpitaux du département de Guédiawaye en l’occurrence Dalal Jamm et Roi baudouin n’ont pas été en reste où en dépit des urgences qui ont été assurées, le mouvement a été largement suivi par le personnel sanitaire et a impacté négativement sur les malades et le fonctionnement de ces deux structures sanitaires.

Des consultations externes et des programmes d’interventions chirurgicales reportées. Des malades qui devraient faire leurs examens radiologiques, passer aux scanners ou faire leurs échographies ont vu aussi leurs rendez-vous d’hier différés.  Une situation grave que des patients ont vécue dans les différentes structures sanitaires du pays. C’est le cas notamment de l’hôpital Dalal Jamm du département de Guédiawaye où pratiquement tous les services ont été paralysés à cause du mot d’ordre de grève pour 48 heures déclenché par le Sames.  Au service d’accueil où il y avait toujours un grand rush de malades, tout était au ralenti surtout lors du deuxième jour de la grève. Les agents tournaient les pouces.   La situation est  identique dans les autres services. Les taxis et véhicules clandos qui stationnent devant le portail de l’hôpital ont également  ressentis ce coup d’arrêt. De l’avis du Dr Ama Gaye, chargé de communication du  Sames dans cette structure sanitaire, la grève découle  des suites de l’incendie au service néonatologie de l’hôpital Magatte Lo de Linguère causant des pertes de vie à quatre bébés.  Face donc à cette terrible situation aux tournures judiciaires impliquant le directeur de cette structure et quelques agents du personnel, le Sames n’a pas tardé de déterrer la hache de guerre pour soutenir ces confrères. D’après toujours le médecin, il faut que l’enquête déclenchée soit bien réalisée par l’autorité judiciaire. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils ont décidé d’alerter l’opinion pour soutenir non seulement leurs confrères mais pour que toutes les responsabilités soient situées.

A l’hôpital Roi Baudouin, la grève a aussi impacté beaucoup de services. D’après nos sources, la facturation n’a pas enregistré beaucoup de malades. Il était difficile de voir un malade devant un guichet. Idem dans le service d’urgence où le médecin de garde a soutenu que le flux de malades qui venaient aux urgences dans les jours sans grève a fortement baissé.

Babacar CAMARA

- Advertisement -CNLS campagne
- Publicité -

Article récents

49EME CONFERENCE MONDIALE DE L’UNION SUR LA SANTE RESPIRATOIRE – LA HAYE SE PREPARE A LA RENCONTRE DECISIVE

ENVOYE SPECIAL : La Haye (The Hague), capitale mondiale de la justice et de la paix, mais également cité écologique par excellence à l’exemple...

GREVE DE 48 HEURES DECLENCHEE PAR LE SYNDICAT DES MEDECINS – LES HOPITAUX DALAL JAMM ET ROI BAUDOUIN PARALYSES

Suite à l’incendie du service de néonatologie de l’hôpital Maguette Lo de Linguère causant des pertes de vie humaines avec ses relents judiciaires,  le...

JOURNEE DE CONSULTATION GRATUITE AU CENTRE MEDICAL DE FANN RESIDENCE / L’OPACITE DE LA SANTE OCULAIRE VUE PAR UN OPHTALMOLOGUE

Le Sénégal ne dispose en tout et pour tout que moins d’une centaine d’ophtalmologues. Des statistiques décevantes bien en deçà des normes de l’OMS....

MALADIES CHRONIQUES NON TRANSMISSIBLES / LE DIAGNOSTIC EXHAUSTIF DES PROFESSIONNELS DE SANTE

Cancers, diabète, hypertension artérielle, accidents vasculaires, syndromes pos traumatiques, maladies dégénératives, maladies respiratoires, affections  ophtalmologiques, rénales et endocriniennes constituent aujourd’hui des pathologies qui accablent...

Articles similaires

49EME CONFERENCE MONDIALE DE L’UNION SUR LA SANTE RESPIRATOIRE – LA HAYE SE PREPARE A LA RENCONTRE DECISIVE

ENVOYE SPECIAL : La Haye (The Hague), capitale mondiale de la justice et de la paix, mais également cité écologique par excellence à l’exemple...

GREVE DE 48 HEURES DECLENCHEE PAR LE SYNDICAT DES MEDECINS – LES HOPITAUX DALAL JAMM ET ROI BAUDOUIN PARALYSES

Suite à l’incendie du service de néonatologie de l’hôpital Maguette Lo de Linguère causant des pertes de vie humaines avec ses relents judiciaires,  le...

JOURNEE DE CONSULTATION GRATUITE AU CENTRE MEDICAL DE FANN RESIDENCE / L’OPACITE DE LA SANTE OCULAIRE VUE PAR UN OPHTALMOLOGUE

Le Sénégal ne dispose en tout et pour tout que moins d’une centaine d’ophtalmologues. Des statistiques décevantes bien en deçà des normes de l’OMS....

MALADIES CHRONIQUES NON TRANSMISSIBLES / LE DIAGNOSTIC EXHAUSTIF DES PROFESSIONNELS DE SANTE

Cancers, diabète, hypertension artérielle, accidents vasculaires, syndromes pos traumatiques, maladies dégénératives, maladies respiratoires, affections  ophtalmologiques, rénales et endocriniennes constituent aujourd’hui des pathologies qui accablent...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here