0 1 minute 3 mois
La moisson semble être bonne. En effet, le service d’hygiène national a été intransigeant dans sa traque contre les produits impropres à la consommation.

« Environ, 850 kg de produits périmés ou impropres à la consommation ont été saisis. Soit ce sont des denrées alimentaires périmées, soit falsifiées soit altérée. C’est d’une valeur marchande de 650.000 francs », renseigne le chef de la brigade du service national d’hygiène, de la région de Thiès. Il était l’invité du journal télévisé de la Dtv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *