0 4 minutes 3 mois
La 6e édition du Forum Galien Afrique se tiendra en terre sénégalaise, du 3 au 7 octobre 2023, sous le parrainage de Macky Sall, président de la République du Sénégal. Positionné comme un cadre d’échanges et de partage d’expériences de haut niveau sur des questions d’intérêt commun face aux problématiques majeures de santé publique, l’édition 2023 du Forum a pour thème principal : « Maladies non-transmissibles : l’Afrique en lutte !». Selon les experts pas moins de 12 mille nouveaux cas de cancer sont attendus chaque année au Sénégal si rien n’est fait.

« La nouvelle épidémie, le danger rampant, le fléau silencieux en 2023 s’appelle maladie non-transmissible. Paradoxalement, les facteurs de risques sont à nos portés ou semblent être à nos portés. Parce qu’ils sont essentiellement d’ordre comportemental. Quelle que soit la cause, les 45 et 46 % des décès en 2022 étaient liés aux maladies non-transmissibles. 18 millions de décès soit 1 décès sur 3 est dû à la maladie cardiale vasculaire. 9 millions de décès, soit 1 décès sur 6 est dû au cancer. 8 millions de décès est dû au tabagisme. Ce qui est plus triste encore dans ces 8 millions de décès, 1 millions 200 mille décès sont dû au tabagisme passif. C’est-à-dire, je ne fume pas, mais la personne qui fume à côté de moi, a fait que je suis devenu tabagique et je suis mort de ce tabagisme. Près de 30 % de la population sénégalais, souffre d’hypertension artérielle. Nous n’attendons pas moins de 12 mille nouveaux cas de cancer chaque année au Sénégal si rien n’est fait », a déclaré le Pr Ibrahima Seck secrétaire général de l’association Galien Africa.

Pour le docteur Amadou Gallo Diop enseignant chercheur à la Faculté de Médecine de Pharmacie et d’Odonto-stomatologie de l’Université Cheikh Anta Diop, « plus de 50 % des patients que vous allez voir faire de dialyser, de chimiothérapie, cancéreux, victime d’AVC on moyen de 50 ans. Mes adductions sont descendues maintenant jusqu’à 5 – 6 ans. Notamment des adductions aux écrans qui sont en train d’installer de nouvelles pathologies cognitive, mentale et intellectuelle chez de très jeunes enfants. L’accès à l’alcool, au tabac, et a d’autres substances nocives est devenu extrêmement facile aux alentours de tous les lycées et collèges d’Afrique ».

Abondant dans le même sens, le Professeur Awa Marie Coll-Seck, ministre d’État du président de la République du Sénégal. « Aujourd’hui en Afrique il y a une épidémie silencieuse, une épidémie des maladies non-transmissibles. Le diabète, l’hypertension artérielle, les maladies cardiovasculaires en général. Il y a énormément de cas de maladie lié à un comportement qui a été à l’origine de ces maladies », note la Présidente du comité scientifique du Forum Galien Afrique, invite à se rendre à l’évidence.

Plus de 3 000 participants sont attendus du monde entier. Qu’ils soient récipiendaires du Prix Nobel, leaders politiques, experts, chercheurs, étudiants, leaders communautaires, médecins, sociaux anthropologues, biologistes, innovateurs, investisseurs, organisations internationales, société civile, secteur privé, etc. Ils pourront suivre de manière hybride (présentielle et virtuelle) les experts d’obédience internationaux qui prendront la parole sur les différentes thématiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *