0 3 minutes 1 semaine

Le Bureau Exécutif National (BEN) du Syndicat autonome des médecins du Sénégal (SAMES) a rejeté “avec extrême fermeté” les récents actes de nominations effectués par le ministre de la Santé et de l’Action sociale Mr Ibrahima Sy au détriment du corps des médecins pharmaciens et chirurgiens-dentistes. 

Dans un communiqué publié ce jeudi, les syndicalistes rappellent au ministre en charge de la Santé que “le fait de mettre un agent économiste à la tête d’une division technique de lutte contre le SIDA constitue une insulte grave à la communauté scientifique, malgré toutes les avancées obtenues dans ce domaine sous la conduite d’un médecin infectiologue de renommée mondiale, ayant cumulé des décennies de recherche et d’enseignement dans le domaine et aux états de service irréprochables”.

Le Ben exige auprès de Mr Ibrahima Sy ministre de la Santé et de l’Action sociale une réparation “immédiate” de ces impairs, seul gage d’une poursuite correcte de collaboration entre lui et les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes.  L’urgence dans le secteur de la Santé, notent les syndicalistes « c’est de procéder à une prise en main sérieuse des revendications des travailleurs, une correction diligente et sans faiblesse aucune des dérives notées dans la gestion des services de santé, mais non des nominations népotiques à la limite fantaisistes”.  Le Ben du Sames de rappeler en outre le ministre « l’obligation qu’il a d’inscrire ses actes dans le sillage du « Jubb Jubbal Jubanti » et non à des nominations avec des penchants de camaraderie ».  Enfin les syndicalistes ont lancé un appel à leurs camarades à se tenir prêts pour défendre leur corporation et la satisfaction intégrale des préoccupations des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes.

A. SIBY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *