0 3 minutes 2 mois

Soutien oui mais soutien actif au candidat de Benno Bokk Yakaar en prélude à la présidentielle de ,2024. La déclaration de soutien a eu au King Fadh Palace devant les partisans du maire de Podor Mamadou Racine Sy, venus des deux moitiés du Sénégal.

And Ligueye Sénégal AK Racine, a remis ça cet après-midi avec des militants déjà plongés sur la présidentielle à laquelle, ils comptent peser de tout leur poids. Leur chef de file a battu le rappel des amis, connaissances et sympathisants. Personnel de de la Caisse de Sécurité Sociale et tant d’autres secteurs dans lesquels, le chef de file d Alsar est un acteur se sont mobilisés. A la pesée, ça joue en termes de mobilisation. De quoi rassurer Mamadou Racine Sy qui a cette occasion a pris l’engagement de soutenir le premier ministre, Amadou BA. Mon soutien est total et entier et lorsqu il est acquis, je m’engage complètement, dira Mamadou Racine Sy.

Prenant la parole, Amadou Ba a salué le personnage qualifié de marabout caché, tellement, il a su durant le long de leur compagnonnage de plus de 20 ans, mesurer les qualités de son souteneur du jour. En termes de projets une fois, qu’il a la confiance qu’il sollicite auprès des populations, Amadou Ba a parlé de banque de développement qui regroupera les fonds mis en.place de la Der, du Fongip et du Fonsis, Amadou Ba, a dans la foulée, lancé un appel au secteur privé national leur forte implication. Car c’est par ce genre d’actions de développement qu on renforcera notre secteur privé et au-delà favorisera la création d’emplois. La dite banque, selon toujours Amadou BA ; une fois installée et après études minutieuses pourra efficacement promouvoir l’emploi et le financement des jeunes et des femmes.  Aux artistes, Amadou Ba, a promis un accompagnement conséquent afin de favoriser une véritable industrie du spectacle. Enfin les investissements réalisés dans les infrastructures ont permis aux footballeurs sénégalais de briller lors des compétitions internationales. Cette politique sera poursuivie pour créer encore davantage de conditions d’épanouissement afin de favoriser la logique de performances. Les revenus induits par l’économie du sport se chiffrant à des milliards FCFA, vont servir à mieux encadrer et faire développer la politique du sport.

                                                                                                                                                                           Ibrahima Diop

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *