0 2 minutes 2 mois

Le Sénégal doit arriver à créer un laboratoire d’excellence par région, une structure vitale qui va permettre de mieux décentraliser les soins. Telle est la proposition du Pr Amadou Mactar Dièye, administrateur des laboratoires du Sénégal qu’il a émise lors des lors des journées scientifiques du Sida (Jss).

 En s’exprimant sur cette question, l’administrateur des laboratoires au Sénégal a fait remarquer que l’idée étant de se préparer en cas d’épidémie. Car de l’avis du Pr Dièye, la fiabilité des résultats des examens médicaux émane des laboratoires sachant qu’un diagnostic médical peut être infirme par ceux-ci. Le laboratoire permet également de certifier la guérison. Et d’après l’administrateur « un système efficace passe par l’existence de laboratoires d’excellence qui permet de décentraliser les analyses compte tenu de son coût estimé à 500 millions FCFA ». Ce programme de développement des laboratoires d’excellence en cas d’épidémies ou de prise en charge de routine peut être exploré grâce au partenariat public privé a encore informé le Pr Dièye. Qui alerte qu’il y a nécessité de travailler sur la surveillance, la détection, la prévention et la prise en charge. Poursuivant son speech, l’administrateur des laboratoires du Sénégal a estimé l’urgence de disposer d’infrastructures et d’équipements tels que des hermocycleurs, séquenceurs. Ensuite, il est revenu sur le rôle du laboratoire qui est également de produire des vaccins par lots et certifiés pour répondre aux normes. « Le laboratoire donne des éléments clés en termes de démarche qualité » a-t-il conclu.

                                                                                                                                                                        Ibrahima DIOP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *